Les enjeux de formations au sein des entreprises

Formation et montée en compétences

La formation professionnelle au sein des entreprises intervient à deux niveaux : d’une part elle permet d’intégrer plus facilement les nouveaux employés, et de l’autre elle leur permet de s’adapter à l’évolution de leur environnement professionnel et de monter en compétences. Le point sur les enjeux de formation au sein des entreprises.

 

Les enjeux de formation pour les ressources humaines

Pour les ressources humaines, la formation en entreprise joue un rôle essentiel. Elle permet en effet de multiplier les moments d’échange et de dialogue, notamment autour de la pédagogie. Aujourd’hui plus que n’importe quand dans le passé, la montée en compétence des salariés est essentielle pour assurer leur progression et leur bien-être au sein de l’entreprise. C’est une façon, aussi, de leur prouver leur valeur et de les inciter à toujours plus s’investir dans un marché du travail toujours plus exigeant et en demande de flexibilité.
Pour les ressources humaines, assurer la formation des salariés d’une entreprise permet aussi de limiter les risques en termes de recrutement et d’erreurs de casting. Plutôt que d’employer du nouveau personnel qualifié avec tous les risques que cela comporte (problème d’intégration, manque de sérieux, démission au bout de quelques mois, etc.), former des employés en interne permet de multiplier les forces et atouts d’une entreprise.
Enfin, le capital humain est aussi un facteur essentiel pour la réussite d’une entreprise. Des salariés heureux sont en effet plus productifs et plus enclins à la flexibilité que des salariés qui ne se sentent pas reconnus dans leur travail.

 

L’accompagnement de la montée en compétences

La montée en compétences s’articule autour de trois étapes clés :

  • L’évaluation des compétences ;
  • La conception du parcours de formation ;
  • L’autonomie.

L’évaluation des compétences est essentielle pour faire le point sur les capacités de travail du salarié. Une fois ces compétences évaluées, il conviendra ensuite de concevoir un parcours adapté au profil de l’employé.
Le moyen le plus efficace de faire monter un travailleur en compétences consiste bien sûr à le former. Toutefois, la réussite des formations pour les collaborateurs dépend de nombreux facteurs. Il faut en effet concevoir, animer et capitaliser des formations pour que ces dernières apportent un vrai plus sur le long terme aux salariés, ce qui est loin d’être quelque chose d’évident. Même les formateurs doivent être formés : il existe ainsi des formations de formateurs !
L’accompagnement de la montée en compétences des salariés est un travail de longue haleine qui s’effectue sur le long terme. Pour réussir les formations, de plus en plus d’entreprises utilisent le “management rapproché” et la formation continue afin de favoriser les échanges. L’équipe accompagnatrice met alors tout en oeuvre pour multiplier les occasions d’écouter, d’accompagner et d’échanger avec les collaborateurs.

 

La formation continue : enjeu majeur des entreprises

Après avoir présenté les nouveaux outils et dispositifs auxquels les employés auront accès, l’ expérience de formation consiste à fixer des objectifs intermédiaires qui assureront la montée en compétences. Cette série de petits objectifs assurera la motivation des collaborateurs sur le long terme tout en permettant de multiplier les micro-entretiens. Ces derniers sont essentiels pour faire régulièrement le point et accompagner chaque montée en compétences.
Une fois l’ expérience de formation terminée, il convient de mettre en place un outil de suivi tel que le P.A.S. : un plan d’action post formation qui fonctionne sur la logique des petits pas :

  • P pour préparation : quizz réguliers, points de progrès, bilans, etc.
  • A pour action : le collaborateur est invité à noter ses prises de conscience et ses prochains objectifs ;
  • S pour suivi : réalisé avec le N+1, le suivi permet d’assurer la formation continue et de suivre les progrès réalisés.
Partager l'article :