Du chef de projet au Product Owner

Chef de projet vs Product Owner

 

Le terme agile est devenu au fil du temps un mot branché, utilisé parfois de manière inconsidérée. Car l’agilité en entreprise est beaucoup plus qu’une tendance, elle se définit comme une méthode concrète et précise de la gestion de projet. Nous ferons la lumière dans cette rubrique sur le principe d’agilité en entreprise et le rôle attribué au spécialiste chargé de la gestion de projet en mode agile, le Product Owner.

 

La méthode agile : remplacer la rigidité par la souplesse

Les débuts du mouvement agile

En 2001, constatant l’inefficacité de certaines pratiques relatives à ses projets de développement, une équipe IT de l’Utah rédige le Manifeste Agile, sans imaginer sa popularité et l’application de ses principes près de vingt ans plus tard.

La méthode agile : sa définition, ses objectifs

L’introduction de l’agilité dans la gestion de projet IT a permis d’assouplir les processus et de rompre avec les méthodes plus classiques jugées trop rigides. Le recours à une approche agile offre la possibilité d’adapter la planification du projet et de l’amener à progresser en fonction des besoins.

Ce mode de gestion se caractérise par son approche par itération adaptative. Il privilégie les cycles de développement courts et ciblés, en faisant intervenir le client et en encourageant la collaboration entre les équipes multidisciplinaires. L’évolution du projet s’effectue donc étape par étape, sprint par sprint, en vue de proposer le plus rapidement possible un produit, puis un livrable, en remettant régulièrement en question les sprints précédents pour les perfectionner.

À partir de la version originale du Manifeste Agile, plusieurs variantes ont été élaborées et différents principes ont été établis. Mais les objectifs de la méthode agile demeurent les mêmes, c’est-à-dire :

  • La bonification de la satisfaction du client;
  • L’acceptation et l’adaptation aux changements;
  • Le travail collaboratif;
  • La simplification des processus de développement;
  • La production de résultats opérationnels;
  • La livraison rapide des produits et des mises à jour.

Obsolète alors la gestion de projet traditionnelle ?

La méthode agile chamboule les pratiques en place dans le monde informatique. On en vient même à se demander si les méthodes de gestion de projet classiques, comme l’approche cycle en V, qui séquence les phases de conception, de réalisation et de validation, demeurent toujours valables.

Malgré son effet tunnel, la gestion de projet cycle en V reste une méthode solide et efficace que bon nombre d’entreprises, au-delà du domaine informatique, utilisent avec succès. Cette formule est toujours appropriée dans le cadre de projets de grande envergure. Elle présente un intérêt certain dans les milieux où la maturité en gestion de projet est insuffisante.

Le mode agile quant à lui convient surtout aux projets orientés vers les nouvelles technologies, visant du sur-mesure pour satisfaire les attentes des utilisateurs. Il implique une parfaite adaptation de la part de ces utilisateurs et des équipes projet pour éviter de s’égarer dans un enchaînement faiblement maîtrisé de sprints (communément appelé le dark agile).

 

Product Owner vs chef de projet

Le métier de Product Owner est de plus en plus mis de l’avant par les entreprises. Mais en quoi consiste cette profession ? Quelles sont les tâches attribuées à cet expert ? En quoi diffèrent-elles du chef de projet ?

Le Product Owner est un professionnel de la gestion de projet IT agile. En étroite collaboration avec les développeurs, l’équipe marketing, les UX designers, les graphistes, le Product Owner analyse les besoins des clients et fait en sorte de rendre le plus fonctionnel possible le produit final pour répondre à leurs attentes. Les projets dont il a la charge sont le plus souvent des outils digitaux (logiciels, applications, sites…). Il travaille de façon ordonnée en subdivisant le processus de création en itérations, en fonction du budget et des limites de temps impartis.

Le travail de cet expert diffère de celui du chef de projet. Les tâches qui sont généralement confiées à ce dernier consistent en la gestion du développement des produits, des communications à l’externe, du travail de son équipe de collaborateurs et des livraisons.

Contrairement au chef de projet, le Product Owner ne réalise pas lui-même le produit en tant quel, aussi bien sur son aspect fonctionnel que technique. Ce sont les développeurs qui en assurent la conception et les résultats. Ce professionnel ne prend pas non plus en charge la communication extérieure, qui est encore une fois assurée par l’équipe de développement. Il ne planifie pas le travail de ses collaborateurs, sauf dans des cas exceptionnels. Et à l’opposé du chef de projet, le gestionnaire de projet en mode agile n’est pas garant du contenu des livraisons.

 

En conclusion

L’adoption d’une méthode agile n’est pas nécessairement complexe. Il s’agit d’une solution qui met l’accent sur la production et la livraison de produits concrets, la pleine satisfaction des utilisateurs de ces produits et le dialogue entre toutes les parties impliquées. Si elle donne son plein rendement auprès des petites entreprises et des entreprises en démarrage, les plus grandes structures peuvent aussi profiter de ses avantages en l’adaptant à leur environnement.

 

Partager l'article :